Top
Observez vos pensées ! - Stress et méditation
fade
4249
post-template-default,single,single-post,postid-4249,single-format-standard,eltd-core-1.0,flow-ver-1.0.1,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1300,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,eltd-dark-header,eltd-header-style-on-scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive
Stress et méditation / Conseils  / Observez vos pensées !

Observez vos pensées !

Prendre note des pensées où vous emmène votre mental s’avère un formidable outil de connaissance pour qui veut comprendre ce qui l’habite… Et gérer son stress !

 

L’article « Ne refoulez pas vos pensées » explique pourquoi les pensées sont parties prenantes de la pratique et comment faire avec. Se rendre compte d’être (parti) ailleurs, d’avoir momentanément quitté la réalité est une chose : il faut s’en féliciter, car il s’agit d’une prise de conscience. Mais prendre note de cet ailleurs, savoir où votre esprit est parti, en est une autre. Toute aussi intéressante !

 

Où êtes-vous ?

Une fois que vous vous êtes aperçu que vous n’êtes plus présent, notez rapidement ce qui vous a égaré, ce qui a tenu votre attention, sans pour autant vous y attacher, ni juger, ni critiquer son contenu. Puis, revenez doucement mais fermement sur votre point d’ancrage (respiration abdominale, sensations corporelles, sons, etc.). Cette prise en considération de vos pensées est fondamentale : elle permet de mieux appréhender la façon dont votre esprit fonctionne : quelles sont vos idées fixes ? Vos obsessions ? Vos peurs ? Vos doutes ? Vos schémas de pensée ? Quels sont les pièges dans lesquels tombe votre esprit ? Etc.

 

Stress : le grand agitateur

Dans un moment de stress, tout s’emballe, y compris les pensées : c’est le branle-bas de combat, le « remue-méninges », la grande agitation ! On peut perdre pied, partir dans des délibérations, des supputations et autres ruminations sans fin sur ce qui nous stresse, et pourquoi on en est arrivé là, et comment on va faire maintenant, etc. Là encore, notez toutes les pensées jaillissantes, mais ne vous y attardez pas. Revenez tranquillement dans votre ventre, votre centre de gravité et sentez physiquement votre respiration. Vous voici à nouveau présent !

 

Et vous ?!?! Comment faites-vous pour ne pas tomber dans les pièges du stress ?

No Comments

Post a Comment

Translate »
})(jQuery)