Top
Le yoga : la méditation en mouvements - Stress et méditation
fade
3752
post-template-default,single,single-post,postid-3752,single-format-standard,eltd-core-1.0,flow-ver-1.0.1,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1300,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,eltd-dark-header,eltd-header-style-on-scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive
Stress et méditation / Méditations  / Pratique formelle  / Le yoga : la méditation en mouvements

Le yoga : la méditation en mouvements

Le yoga est méditation. Allier posture et respiration vous ancre dans le présent, tout en développant force, équilibre et souplesse. Une pratique ancestrale et anti-stress…

 

Le yoga vous entraîne à vivre dans votre corps, en prenant des postures successives, de manière très lente, puis à rester attentif – d’instant en instant – à votre respiration et aux sensations corporelles. Energie, détente, souplesse, relaxation, concentration, calme mental,… Il peut être pratiqué debout, allongé et même assis. Peu importe, à partir du moment où vous mobilisez votre corps et votre souffle – avec intention et attention !

 

Yoga & pleine conscience

Pratiqué en pleine conscience, il prend une dimension méditative. Contrairement au stretching, à la gymnastique, à l’aérobic, aux pilates, etc. il ne s’agit pas de faire pour faire – repousser les limites de son corps, progresser par la pratique, attendre des résultats… Ce n’est pas l’esprit. Au contraire, on mobilise la conscience, le souffle et le corps sans rien attendre, à l’écoute des sensations émergentes. Les postures deviennent alors un levier de méditation, ce qui permet à n’importe qui (ou presque) d’accéder au yoga, quel que soient sa souplesse et ses limites, sans chercher à obtenir des résultats. Aussi, lorsque vous pratiquez le yoga en pleine conscience, comme en méditation, vous devez prêter attention à toutes les modifications de votre souffle, corps et esprit durant chaque posture, d’instant en instant.

 

Pratiquer le yoga

Voici quelques points relatifs à cette pratique. En préambule, retenez 2 règles : dans chaque posture, on expire quand on fait tout mouvement qui contracte le ventre et l’avant du corps. Et on inspire sur chaque mouvement qui ouvre l’avant du corps et contracte l’arrière.

 

A- Debout, assis ou allongé : prenez d’abord conscience de votre respiration Ressentez au niveau de l’abdomen votre ventre se gonfler légèrement à chaque inspiration, puis dégonfler à chaque expiration ;

 

B- Soyez conscient de votre corps dans son ensemble, et des parties en contact avec le tapis, le sol ou la chaise ;

 

C- Gardez votre attention centrée ainsi sur le moment présent et quand elle s’égare, revenez doucement – mais fermement – au moment présent après avoir noté ce qui l’a égarée ;

 

D- Pour chaque posture, positionnez votre corps du mieux possible et gardez contact avec la respiration (abdominale). Evitez les postures qui pourraient exacerber quelque problème physique existant (voyez avec votre médecin traitant ou un kinésithérapeute) ;

 

E- Dans chaque posture, soyez conscient des différentes sensations dans toutes les parties de votre corps, tout en gardant conscience de votre respiration ;

 

F- Essayez de vous détendre en respirant, ce qui exige de tenir la posture suffisamment longtemps pour s’y relâcher. Pour se faire, laissez l’inspiration élargir un peu la posture dans toutes les directions. Et à l’expiration, laissez vous glisser un peu plus dans cette posture. Relâchez autant que possible les muscles qui ne sont pas nécessaires à la posture. Un petit truc pour y parvenir : prenez conscience de toutes les parties de votre corps les unes après les autres. Les muscles qui ne devraient pas être sollicités par la posture vont se détendre naturellement – par le simple fait d’y prêter attention ;

 

G- Ne soyez pas en compétition avec vous-même ou les autres (lorsque vous pratiquez en groupe). Si vous le constatez, lâchez-prise et respectez votre corps. Explorez vos limites avec bienveillance pour éviter de vous blesser ;

 

H- Entre chaque posture, marquez un temps de pause : soyez à l’écoute des sensations de votre corps suite à la dernière posture, gardez votre esprit présent et continuez à porter votre attention sur votre respiration abdominale ;

 

I- Prenez un temps final pour ressentir toutes les parties de votre corps avant de quitter la pratique pour reprendre le cours de votre vie.

 

A pratiquer idéalement le matin pour réveiller le corps et l’esprit. Mais également après une journée bien remplie, y compris quand vous avez vécu des moments de stress au travail.

 

Et vous ?!?! Quelle est votre expérience du yoga ?

No Comments

Post a Comment

Translate »
})(jQuery)