Top
Une insomnie ? Méditez pour vous rendormir ! - Stress et méditation
fade
3734
post-template-default,single,single-post,postid-3734,single-format-standard,eltd-core-1.0,flow-ver-1.0.1,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1300,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,eltd-dark-header,eltd-header-style-on-scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive
Stress et méditation / Conseils  / Une insomnie ? Méditez pour vous rendormir !

Une insomnie ? Méditez pour vous rendormir !

Le stress peut engendrer des insomnies. Si vous en êtes victimes et que vous n’arrivez pas à vous rendormir, essayez la méditation assise ou allongée.

 

Tourner en rond dans son lit, la tête remplie de pensées vagabondes, le cœur serré par l’horloge affichant les heures qui défilent. On connait tous cela. L’insomnie, ça agace. Ça use. Et si elle devient chronique, l’équilibre biologique est rompu.

Certains lisent quelques pages, mais la lumière excite le cerveau. La télé ? Idem. Le portable ? Idem. Chacun sa stratégie pour passer le temps en attendant le sommeil. Souvent, plus on cherche à s’endormir et moins le sommeil vient…

 

Utilisez votre insomnie

Si ces stratégies ne fonctionnent pas, essayez la méditation pour vous rendormir en douceur. Au moins vous utiliserez ce temps de sommeil perdu pour tomber éveillé.

La nuit est propice à cette pratique. Tout est apaisé : le noir repose les yeux et les bruits sont moins prégnants, en tout cas il y en a moins.

 

Méditation assise ou allongée…

Vous pouvez rester allongé dans votre lit et pratiquer un scan corporel. L’attention au corps va calmer votre esprit et vous risquez de vous endormir plus rapidement sans avoir terminé cet exercice.

Ou alors choisissez la méditation assise, sur un coussin ou une chaise, avec comme point d’ancrage le souffle et/ou le corps, ou encore les sons nocturnes.

Les yeux clos, selon le point d’ancrage choisi (souffle, corps, sons), revenez à votre respiration, à vos sensations corporelles ou à l’écoute des sons quand votre esprit s’égare.

Combien de temps ? Il n’y a pas de règle. La nuit, une demie-heure peut sembler un quart d’heure. L’essentiel est d’apaiser votre mental en revenant ici et maintenant.

 

Une fois votre méditation achevée, recouchez vous et garder précieusement cette ambiance méditative ; une fois les paupières closes, laissez faire…

 

Et vous ?!?! Avez-vous déjà essayé de méditer la nuit au cours d’une insomnie ? 

1 Comment

Post a Comment

Translate »
})(jQuery)