Top
Stressé(e) ? Pratiquez le STOP pour vous recentrer - Stress et méditation
fade
3662
post-template-default,single,single-post,postid-3662,single-format-standard,eltd-core-1.0,flow-ver-1.0.1,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1300,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,eltd-dark-header,eltd-header-style-on-scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive
Stress et méditation / Conseils  / Stressé(e) ? Pratiquez le STOP pour vous recentrer

Stressé(e) ? Pratiquez le STOP pour vous recentrer

 

Stressé par votre travail, pris dans la valse des pensées, remplis d’émotions à évacuer, fourbus de tensions physiques ? En quelques minutes, vous pouvez vraiment déconnecter avant de mieux poursuivre vos activités.

 

Faire un STOP, c’est choisir volontairement d’arrêter ce que vous faîtes pendant 4 à 5 minutes afin de revenir ici et maintenant, au moment présent.

 

Le STOP se pratique en 4 temps :

 

1- S comme Suspendre 

S pour suspendre consciemment votre activité et faire un point sur vous-même.

Fermez les yeux : quelles sont les pensées, émotions et sensations présentes à cet instant ? Faites un état des lieux : épaules douloureuses ? ruminations mentales ? colère ? etc. Prenez 1 minute pour réaliser ce petit bilan.

 

2 – T comme Temps

T pour un temps de respiration, d’ancrage dans le souffle.

Respirez en sentant l’air entrer et sortir du corps. Sentez également votre ventre se gonfler légèrement à l’inspiration et reprendre progressivement sa position initiale avec l’expiration. Prenez 3 à 4 minutes pour respirer consciemment, à l’écoute de toutes vos sensations.

 

3 – O comme Ouverture

O pour une ouverture, un élargissement de l’attention à votre environnement.

Ouvrez les yeux : c’est le moment où vous revenez à ce qui vous entoure – lieu, personne, ambiance…

 

4 – P comme Présence

P pour une présence à votre expérience actuelle.

Revenez consciemment à votre activité précédent le STOP.

 

Il y a des tas de moments dans la journée où nous faisons des choses inconsciemment, en mode automatique… Le STOP est une manière de remettre plus de conscience dans votre vie, sur-le-champ, avec cette pratique que l’on pourrait qualifier de « micro-méditation ».

 

Essayez de faire au moins 2 STOP par jour. C’est rapide et efficace.

Installez-vous confortablement dans un fauteuil ou sur une chaise – fermez les yeux et pratiquez les 4 étapes du STOP comme indiqué plus haut.

 

Pour comptabiliser ces quelques minutes de recentrage, vous pouvez programmer une alarme sur un téléphone portable (chronométrer un décompte de 5 minutes) ou utilisez des applications comme « Insight timer » ou encore « Meditation Helper ».

 

Et vous ?!?! Comment faites-vous pour vous ressourcer dans la journée ou après un événement stressant ?

No Comments

Post a Comment

Translate »
})(jQuery)