Top
Quand pratiquer la méditation ? - Stress et méditation
fade
4583
post-template-default,single,single-post,postid-4583,single-format-standard,eltd-core-1.0,flow-ver-1.0.1,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1300,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,eltd-dark-header,eltd-header-style-on-scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive
Stress et méditation / Conseils  / Quand pratiquer la méditation ?

Quand pratiquer la méditation ?

Le matin et le soir sont deux moments particulièrement propices pour pratiquer la méditation. 

 

Quand méditer ? La question peut paraître saugrenue, tant on peut – a priori – méditer n’importe quand, n’importe où… En effet, à partir du moment où vous commencez à prendre conscience de votre respiration, vous entrez dans un « processus méditatif « ; quand vous marchez en prenant conscience de  votre corps, sans vous laisser distraire par ce qu’il peut bien y avoir autour de vous, vous pratiquez la marche méditative, etc.

 

Cependant, le matin et le soir sont considérés comme des moments privilégiés pour la méditation. Seulement, la contrainte consiste à trouver 2 moments dans la journée, et de s’y tenir ! Cela veut également dire qu’il faut accepter de méditer 2 fois au lieu d’une (alors qu’une fois parait déjà tellement difficile à installer dans un emploi du temps) ! Il suffit de diviser en 2 son temps de pratique. L’essentiel réside moins dans la durée que dans la régularité.

 

Le matin, en pratiquant ne serait-ce que quelques minutes, vous commencez la journée en installant une ambiance de calme, de réceptivité, d’attention et de concertation qui va trouver son prolongement tout au long de la journée. En outre, certains matins on peut se réveiller avec une humeur plus ou moins agréable, sans vraiment savoir pourquoi. La méditation permet d’apaiser ces états d’âme en apportant tout simplement plus de présence à ce qui est (les sensations de son corps, les bruits environnants, la lumière, etc.). On élargit ainsi son champ de conscience plutôt que de rester focalisé sur l’humeur du moment, sans toutefois la nier ou la rejeter. A quelle heure pratiquer ? D’aucuns conseillent à la levée du jour : trop tôt pour certains. Prenez l’habitude de vous lever ne serait-ce que 15 minutes plus tôt que votre heure habituelle. Il est préférable de pratiquer le ventre vide et donc avant le petit déjeuner. Vous allez voir que 15 minutes, ce n’est pas grand chose, mais ce quart d’heure pourrait bien changer votre journée… Notamment parce que vous prendrez les événements quotidien avec beaucoup plus de recul ;

 

Le soir, après votre travail ou plus largement votre vie « sociale », s’asseoir quelques pour méditer vous reconnecte à vous-même. Ainsi, vous allez clôturer en quelque sorte toute l’agitation de la journée. Cela ne va pas faire disparaître vos soucis, tracas, difficultés, etc. mais votre cerveau va mettre un peu de distance avec tout cela, et peut-être même vous aider à y voir plus clair 😉  Méditer le soir permet également de se préparer à bien dormir, en calmant le mental. Là encore, mieux vaut méditer avant manger ou deux/trois heures après le dîner.

 

Moins de stress, moins de fatigue 

En pratiquant ainsi tous les jours la méditation, un peu le matin, un peu le soir, vous vous rendrez compte que vous avez moins besoin de dormir : d’une part, le sommeil est plus récupérateur car il est de meilleure qualité. D’autre part, comme vous réagirez moins inconsciemment au stress dans la journée, vous serez tout simplement moins fatigué(e) le soir. Il n’y a rien de miraculeux ou de magique à cela : la pratique, en nous aidant à se focaliser sur le moment présent, repose l’esprit et le rend disponible.

 

Et vous ?!?! Quand préférez-vous méditer ?

 

No Comments

Post a Comment

Translate »
})(jQuery)