Top
4 façons d’être là - Stress et méditation
fade
4224
post-template-default,single,single-post,postid-4224,single-format-standard,eltd-core-1.0,flow-ver-1.0.1,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1300,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,eltd-dark-header,eltd-header-style-on-scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive
Stress et méditation / Conseils  / 4 façons d’être là

4 façons d’être là

Pour débrancher le mental, mettez-vous en mode réception ! Une attitude à cultiver pour résister aux affres du stress…

 

Revenir ici, au présent ! Voilà une manière efficace de gérer votre stress au quotidien. Oui, mais comment faire ? Voici quatre manières pour déconnecter le mental.

 

A- Habiter pleinement son corps

Comment vous sentez-vous – maintenant – dans votre corps ? Il vous parle, c’est votre allié : tension, crispation, inconfort, lourdeur, douleur,… Soyez à l’écoute de la moindre sensation.

Connecté à votre corps, vous êtes d’emblée ici et maintenant, car les sensations court-circuitent le mental !

 

B- Prendre conscience de sa respiration 

La respiration est avant tout un phénomène physique : y porter volontairement attention vous ramène également dans votre corps. Observez votre respiration abdominale (au niveau du ventre) : là réside votre centre de gravité. Le corps et l’esprit sont en relation par la respiration. En prendre conscience détend le corps. A son tour, l’esprit se détend. Qui va accentuer la détente corporelle. Un cercle vertueux…

 

C- Se brancher sur l’ « environnement »

Prêtez attention à ce qui vous entoure ! Mettez en éveil vos sens : odeurs, goûts et textures, sons et bruits, couleurs et formes, sensations sur la peau, etc. Là encore, quand vous vous connectez à votre environnement par l’intermédiaire de vos sens, vous n’êtes plus dans le mental discursif.

 

D- Observer le penseur

Le penseur, c’est vous ! Ou plus exactement une partie de « vous » : le mental qui bavarde à votre insu. Ecoutez cette voix intérieure, sans juger, sans condamner « ce qui se dit ». En observant ce bavardage mental,  vous prenez conscience de vos pensées, mais aussi de vous-même en tant que témoin. Au lieu de suivre ces pensées, notez-les puis revenez au présent. Chemin faisant, vous allez constater que – souvent – vous n’êtes plus là… Mais dans vos pensées. Il faut vous en féliciter : le fait même d’en prendre conscience signifie que vous être revenu ici. Bienvenu(e) !!

 

Rester là, face au stress

En période de stress, tout s’agite en soi : pensées, émotions, sensations, respiration… Difficile de ne pas se laisser embarquer dans la valse des réactions. Dans ces moments difficiles, pensez à revenir ici, selon la manière qui semble le mieux vous convenir (voir ci-dessus). Avec un peu de temps, de patience et de pratique, vous apprendrez à gérer votre stress.

 

Et vous !?!? Comment faites-vous pour rester là, dans la vie de tous les jours ?

No Comments

Post a Comment

Translate »
})(jQuery)